ÉTUDE 4 – FANDANGO ET AUTRES CADENCES • Aina Alegre | Centre chorégraphique national de Grenoble & STUDIO FICTIF


Samedi 18 mai 2024
Heure de jeu : 16h00
Lieu de jeu : Parc Abbatial
Durée : 30 minutes
Tout public

« Développant depuis plusieurs années un projet d’étude autour du geste du martèlement, j’ai demandé à Yannick Hugron, ami et artiste chorégraphique de me parler de son expérience en tant qu’ancien danseur de danses populaires Basques.
Comme dans une sorte d’autohypnose, je lui ai proposé de plonger dans son passé, dans sa mémoire physique et d’élaborer un récit avec quelques trous, des vides temporels permettant d’activer l’imaginaire.

J’ai voulu élargir cette recherche et m’entretenir avec d’autres personnes pratiquant ces musiques, ces danses, sur le territoire Basque… et ainsi recueillir des fragments d’histoires.
Avec ce corpus de mémoire, j’invite Yannick Hugron à me rejoindre au plateau pour ensemble, convoquer, cartographier et réinterpréter des récits, des gestes et des mouvements, collectés lors de ces conversations. Nous allons activer des mémoires du corps et composer notre propre fiction chorégraphique. » Aina Alegre

CONCEPTION: Aina Alegre
COLLABORATION & INTERPRETATION : Aina Alegre, Yannick Hugron
CREATION SONORE : Aina Alegre
MONTAGE SON ET REGIE GENERALE : Guillaume Olmeta
CONSEILS ARTISTIQUES & DRAMATURGIQUES : Quim Bigas & Capucine Intrup
DIFFUSION : Laura Trappier
PRODUCTION À LA CRÉATION : Claire Nollez, Romain Courault
Montage sonore basé sur des enregistrements de conversations avec Jon Vernier, Julien Corbineau, Martxel Rodriguez Etxabide,Zibel Damaestoy, Arthur Barat & Yannick Hugron, danseurs de danses folkloriques basques

Production | STUDIO FICTIF
Production déléguée | Centre chorégraphique national de Grenoble
Coproduction | Festival d’Avignon et la SACD ; Malandain Ballet Biarritz / Centre chorégraphique national de Nouvelle-Aquitaine en Pyrénées-Atlantiques ; CNDC – Angers.
Avec le Soutien de | DRAC Île-de-France dans le cadre de l’aide à la structuration 2020/2021.
Le Centre chorégraphique national de Grenoble est financé la Drac Auvergne – Rhône-Alpes / Ministère de la culture et de la communication, la Région Auvergne–Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, Grenoble-Alpes Métropole.

Photos © Nathalie Sternalski